jessica-nguema-metoule-photo-coulisse.jpg

Jessica Nguema Metoule, métisse franco-gabonaise, grandit entre la France et le Gabon. Cette double culture fait profondément partie intégrante de son identité tout comme son accent qui change en fonction du pays et des interlocuteurs qu’elle a en face.

En 2001, elle s’installe à Paris pour faire des études de mode à l’Atelier Chardon Savard poussée par ce rêve de petite fille de pouvoir, plus grande, habiller les Barbies.

 

Sa première expérience à la Maison Martin Margiela lui ouvre encore plus le champ des possibles, en participant aux processus créatifs et marketing des différentes lignes de la marque, dotée de cette créativité sans borne. Elle enchaîne ensuite les stages chez Chloe et Lagerfeld Gallery qui affineront ses goûts en matière de qualité et de méthodologie artistique.

Voyageuse depuis son plus jeune âge, c’est tout naturellement qu’elle accepte son premier emploi en tant que styliste en Inde, à Calcutta, où elle réalisera ses premières collections textiles. De retour sur Paris en 2006, elle travaille comme Freelance pour plusieurs designers, jusqu’à ce jour où, elle ressent l’envie de vouloir partager son identité artistiquement. Elle commence alors, en parallèle, à réaliser des pièces uniques de bagagerie sellerie sur commande pour des clients prestigieux.

 

S’en suit une première collection Hiver Femme, MOIKA, représentant son métissage afro-européen, à travers le mélange des matières comme le cuir, la soie et la laine, associé au travail des motifs, proposés sous forme de broderie ou de trapunto, en référence aux scarifications tribales africaines comme pour dévoiler visuellement ses racines.

En 2013, elle ressent ce besoin incommensurable de revenir au Gabon avec l’ambition de développer son atelier sur place et de participer au développement de la mode africaine.

La collection Eté 2015 Terranga est ainsi crée, en terre africaine, sur le thème du retour en Afrique, associant des matières « occidentales » au traditionnel pagne ou wax porté sur tout le continent.

 

Avec ces collections, elle commence à se faire remarquer et est invitée à participer à plusieurs Fashion Weeks sur le continent comme la Dakar Fashion Week et le Fima.

La presse lui trouve de l’intérêt et elle apparaît ainsi dans de nombreux médias africains et internationaux tels que Vogue Italia, BBC Africa, Canal+ d’Afrique, AMINA, Miss Ebene et bien d’autres.

 

En 2016, elle présente sa dernière collection Eté 2017, sur le thème du voyage en Afrique dans les années 90 à la Mercedes Benz Fashion Week, à Johannesbourg, en Afrique du Sud.

 

Pour des raisons personnelles, elle s’installe au Maroc, où elle réalise maintenant l’intégralité de ses productions. S’étant rapprochée de la France, elle multiplie désormais les allers-retours et poursuit son travail créatif avec un pied sur chacun des 2 continents.

 

Otinguema est aujourd’hui distribué sur la plateforme de vente en lignes de créateurs africains moon-look.com et une sélection des produits sont en vente à la Galerie Nelly Wandji, 93 rue du Fbg St Honoré, Paris 8.